Sous les pavés la plage

Sous les pavés la plage : Les quartiers urbains comme centres d’une bohème en RDA – Berlin-Prenzlauer Berg, Leipzig-Connewitz et Dresde-Neustadt, une exposition présentée à la Bibliothèque Universitaire Maurice Agulhon du 29 mai au 30 septembre 2017, à l’initiative de Paul Kaiser, historien de l’art (Technische Universität Dresde), sur invitation du laboratoire ICTT – Identité Culturelle, Textes et Théatrâlité – de l’Université d’Avignon.

En RDA, les codes postaux de certains quartiers sont devenus les symboles majeurs d’une contre-culture – ainsi 1058 correspondait au quartier de Prenzlauer Berg à Berlin, 7050 au quartier de Connewitz à Leipzig – et 8060 au quartier de Neustadt à Dresde. À partir du début des années 1970 se sont ouverts dans ces quartiers délabrés datant de l’ère wilhelminienne des espaces de repli et d’action tout à la fois. Ces lieux ont précédé l’appropriation du Prenzlauer Berg à la fin de la décennie 1970 et ont permis à des styles de vie déviant de la norme et à des formes artistiques non conformes d’essaimer.

Cette appropriation silencieuse mais durable de l’urbanisme dégradé constitue un pendant est-allemand au mouvement spectaculaire des squatts qui a débuté dans les années 1980 dans le quartier berlinois de Kreuzberg et à Hambourg, et est resté jusqu’à aujourd’hui le ferment de la construction du mythe d’une culture alternative en RFA.

Les 40 photographies exposées, de Harald Hauswald, Jens Rötzsch, Sven Marquardt, Helga Paris, etc., photographes qui ont accompagné les transformations des trois quartiers mentionnés, donnent un aperçu de la création artistique et de la vie en RDA dans les années 1970 et 1980.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *