L’âge d’or des cartes marines – Quand l’Europe découvrait le monde

Exposition à la Bibliothèque nationale de France, site François Mitterrand, Grande Galerie : 23 octobre 2012 – 27 janvier 2013

« Parmi les trésors de la BnF figurent des cartes marines enluminées sur parchemin
appelées « portulans ». Produits entre le XIVe et le XVIIIe siècles, ces documents
scientifiques sont de véritables oeuvres d’art, témoignage de cinq cents ans
de représentation européenne du monde. Pièces phares de l’exposition, ces
cartes d’exception sont une invitation à redécouvrir la mythologie des Grandes
découvertes et des voyages au long cours. »

Les organisateurs ont également mis en ligne une exposition virtuelle.

Cliquer ici

Bonne nouvelle pour juristes avertis : un identifiant unique pour la législation de l’Union européenne !

Le Conseil de l’Europe préconise l’introduction d’un Identifiant Européen de la Législation (ELI) pour citer sans risque d’erreur les documents juridiques émanant :
– de l’Union européenne (système juridique communautaire)
– des États membres de l’Union (systèmes juridiques nationaux).

À terme, il suffira d’écrire la référence « ELI » d’un texte avec un outil de bibliographie pour voir apparaître automatiquement dans le document que l’on rédige, ses références complètes : titre, date de signature, date de publication, référence de publication officielle, tags le résumant…

Pour en savoir plus : http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=OJ:C:2012:325:0003:0011:fr:PDF

Court, c’est Court !


Les Rencontres « Court, c’est Court » créées à Cabriéres d’Avignon en 1994 par l’association Cinambule, présentent des courts-métrages de fiction, documentaire, expérimental et d’animation. Cette année les rencontres se dérouleront du 15 au 18 novembre 2012 pour leur 19ème édition.
4 jours de fête, 4 jours de projections, 4 jours de rencontres… à ne pas rater !

Plus d’infos sur Cinambule.org

Conférence : Histoire de styles : la BD dans tous ses états

Image de couverture de l'ouvrage d'Alain Chante, La bande dessinéeDans le cadre de la manifestation culturelle De la BD à la BU !, la bibliothèque vous propose, ce mardi 13 novembre à 14h, à la vidéothèque, la conférence Histoire de styles : la BD dans tous ses états par Alain CHANTE, professeur en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paul Valéry, Montpellier III.

Plus d’infos sur le site de la Bibliothèque.
En espérant vous voir nombreux !

De la BD à la BU !

A partir de lundi et jusqu’au 21 décembre, la Bibliothèque vous propose De la BD à la BU !
Vous pourrez découvrir :
> un ensemble d’expositions : AlcaZarmatelier, Baudoin et Pasolini, Les Héros de la BD, Les Belles rencontres : adaptation d’œuvres littéraires et un parcours dessiné de François Corteggiani à la bibliothèque Agroparc
> des conférences
> des vidéo-projections
> des sélections d’ouvrages, d’articles de presse et de films

Pour plus d’infos, vous pouvez consulter le site de la Bibliothèque.

A noter dans vos agendas !

Indochinois et sorguais © collection Lucien Carail

Deux conférences sont prévues les mercredi 24 et jeudi 25 octobre après-midis, dans le cadre de l’exposition  » Indochine de Provence, le silence de la rizière  » :

Mercredi 24 octobre à 14h, à la vidéothèque :  » Des indigènes en métropole ? : Catégories coloniales et catégories métropolitaines pendant l’entre-deux-guerres  » par Laura Blevis

Jeudi 25 octobre, de 14h à 17h, Amphi AT01 : Table ronde  » Emergence d’une mémoire oubliée : les travailleurs indochinois en France de 1939 à 1952  »
14h : Projection du documentaire « Les hommes des trois ky » de la réalisatrice Dzu Lê-Liêu
15h : Sophie Wahnich, historienne :  » Après coup de l’histoire et fabrique de questions sensibles, le rôle des représentations  »
15h25 : Pierre Daum, journaliste au Monde Diplomatique :  » L’histoire des travailleurs indochinois en France de 1939 à 1952  »
15h50 : Ambre Fiori, chargée de recherches historiques :  » Le projet de recherche Indochine de Provence  »
16h15 : Nicolas Palluau, docteur en histoire :  » La jeunesse en mouvement entre la France et l’Indochine au XXe siècle  »

Modération par Marion Fontaine, enseignante en Histoire à l’Université d’Avignon

Venez nombreux !

Visite de l’exposition « Indochine de Provence, le silence de la rizière »

Ambre Fiori, chargée de recherches historiques au Musée d’Histoire Jean Garcin : 39-45 L’Appel de la Liberté, propose une visite de l’exposition « Indochine de Provence, le silence de la rizière » ce mercredi 17 octobre, à 14h.
Avec en bonus, les témoignages de descendantes de travailleurs indochinois !
En espérant vous voir nombreux !

Edward Hopper au Grand Palais

Le Grand Palais présente, à partir du 10 octobre 2012 et jusqu’au 28 janvier 2013, une rétrospective consacrée à l’artiste américain Edward Hopper (1882-1967).  128 oeuvres sont exposées : des peintures à l’huile mais aussi des aquarelles et des gravures.
« Lorsque le peintre Edward Hopper disparaît en 1967, sa renommée est fermement établie des deux côtés de l’Atlantique. Toutefois sa vie, sa conception de la peinture, sa manière d’être au monde ne semblent évoquer que des paradoxes. « Observateur silencieux », il fonde sa description du monde sur ces instants où l’insignifiant et le trivial se révèlent dotés d’un puissant pouvoir d’énigme. » (Charles Sala, Encyclopaedia Universailis)

Plus d’informations sur le site du Grand Palais.

Festival du Polar de Villeneuve lez Avignon

La 8ème édition du Festival du Polar de Villeneuve-lez-Avignon, qui se déroulera du 5 au 7 octobre prochains, a pour thématique « Roman noir et cinéma ». Elle reviendra sur les liens entre 7ème art et polar, genre littéraire qui constitue depuis toujours une source d’inspiration forte pour de nombreux cinéastes (Hitchcock, Clouzot, Scorsese…).

Au programme de ces trois journées :
– des rencontres et tables rondes, animées par des auteurs, libraires et spécialistes des deux genres 
– deux expositions : une exposition interactive de photographies autour des codes du film noir et une exposition autour des storyboards
– un concert reprenant les thèmes musicaux de films noirs
– des projections cinématographiques
– un marché d’affiches, livres, DVD, revues d’occasion

Plus de renseignements sur le site officiel du Festival.