Selon… Albert Camus

« Il y a dans le monde et qui marche parallèlement à la force de mort et de contrainte une force énorme de persuasion qui s’appelle la culture. »

Albert Camus,
Carnets (846.9 CAM)

Pour saluer la mémoire d’Albert Camus à l’occasion du centenaire de sa naissance (1913-1960).

2 réflexions au sujet de « Selon… Albert Camus »

  1. Le XXe siècle a accouché d’un grand homme. Grand par son intégrité, sa justesse et son mérite.
    L’engagement qui refuse la haine d’autrui, la modestie du démocrate (<>) qui ne signifie pas la tiédeur… La reconnaissance de l’homme à la Nature, face à laquelle il doit reconnaissance…

    Les morts ne le sont que lorsqu’on les oublie. Camus appelle la vie.

  2. Le XXe siècle a accouché d’un grand homme. Grand par son intégrité, sa justesse et son mérite.
    L’engagement qui refuse la haine d’autrui, la modestie du démocrate (<>) qui ne signifie pas la tiédeur… La reconnaissance de l’homme à la Nature, face à laquelle il doit garder la place qui est la sienne…

    Les morts ne le sont que lorsqu’on les oublie. Camus appelle la vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *