Sous le pont d’Avignon

Les Cinéfils et filles vous invitent, ce jeudi 18 décembre à 17h, à la vidéothèque, à la projection du film documentaire Sous le pont d’Avignon de Florine Clap.

La projection sera suivie d’un débat avec l’équipe du film.

« Pour être née en son sein et avoir passé des heures dans ses rues étroites, Avignon est la ville qui m’est la plus chère. Les balades intramuros avec mon grand-père – à qui je dédie ce film – pendant lesquelles l’on décryptait ensemble ce que les murs avaient à raconter, les promenades dans le silence et dans le vent, ou encore les multiples rencontres avec tous ceux que l’on pouvait croiser chaque jour dans les rues, ont rythmé ma jeunesse.
La disproportion d’Avignon – son petit centre-ville et son très grand palais, son désordre latin, sa métamorphose festivalière chaque été, ses traces et ses empreintes qui se propagent en tous sens, m’ont toujours inspirée. Je désirais faire un film sur les rues d’Avignon, et avant tout, je voulais filmer ces « présences » urbaines, tous ceux qui survivent au cœur de la cité, qui la connaissent et la côtoient intimement.
Je suis allée à la rencontre de ces hommes et femmes de la rue ; les « exclus », les « marginaux », ces présences urbaines discrètes (pour certaines à peine visibles). Tous ceux qui survivent, travaillent, errent dans la rue, ou encore ceux qui cherchent dans l’espace urbain une forme d’inspiration, de lien social, ou de sens existentiel. Ils sont artistes, gitans, SDF, prostituées, sans papiers ou artisans des rues. Tous vivent à la marge, échappent aux étapes qui marquent traditionnellement nos existences. Ce mode de vie, singulier, certains le subissent, d’autres l’ont choisi. Comme Viviane et Coin Coin, ils m’interpellent, me fascinent car ils ont beaucoup à partager, à exprimer.
Dans les rues, je m’attarde aussi à filmer les empreintes et les traces laissées là, sur les murs ou le sol, par des anonymes; elles sont le reflet de l’expression humaine tout aussi fragiles, éphémères et jamais bien loin de l’oubli… » Séverine Clap, extrait du site du cinéma Utopia.

Venez nombreux !

2 réflexions au sujet de « Sous le pont d’Avignon »

  1. Bonjour,
    Hélas je n’ai pu assister à cette projection le 18 décembre car je suis en phase d’emménagement sur Avignon et dois encore de temps en temps remonter sur Paris…
    Moi aussi passionnée par cette ville où j’ai appris à marcher (!), je souhaiterais sincèrement voir ce film documentaire « Sous le pont d’Avignon » et, si possible, en rencontrer la réalisatrice.
    Donc, d’autres projections sont – elles prévues ?
    Vous remerciant par avance de votre réponse,
    A très bientôt j’espère.
    Anna
    06 77 99 77 42
    avmahana@gmail.com
    P.S. Je réside dans Avignon intra-muros.

    1. Bonjour,

      Je transmets votre message à l’association étudiante Cinéfils et filles qui a organisé la projection.
      Bonne installation à Avignon et bien cordialement
      Béatrice Beaufré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *