La réécriture dans l’oeuvre de Fabrizio De André, conférence de Giovanni Privitera.

Dans le cadre de la manifestation culturelle L’Italia (in)canta, la bibliothèque vous propose le mercredi 17 décembre 2014 à 15h30, en salle de projection, La réécriture dans l’oeuvre de Fabrizio De André, une conférence de Giovanni Privitera.

Si la chanson est un véritable creuset des autres arts, la découverte de l’intertextualité dans l’œuvre de Fabrizio De André intrigue tant elle est riche et hétérogène : de François Villon à Stanley Kubrick en passant par Brassens, les cantacronache, Charles Baudelaire, Álvaro Mutis ou encore Pieter Brueghel.
Cependant, un examen plus attentif de sa vaste production (plus de cent vingt chansons réparties sur quinze albums) s’étalant sur tout le dernier tiers du XXème siècle, révèle de probantes analogies entre ses choix intertextuels et les principales thématiques de son répertoire.

Giovanni Privitera est docteur en littérature et culture italiennes, chargé de conférence de méthode à l’Institut de Sciences Politiques d’Aix-en-Provence et lecteur d’italien à l’UFR de Droit d’Aix-Marseille Université.

Venez nombreux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *