A chaque danse ses histoires

Sport campus Avignon vous propose, du 5 au 25 novembre 2014, au Pôle sportif universitaire, l’exposition A chaque danse ses histoires. Le spectacle chorégraphique entre narration et abstraction.

Coproduite par la Fédération Arts Vivants et Départements et le Centre national de la danse, cette exposition pédagogique se compose de 10 panneaux sur des thématiques comme  Le ballet d’action : la danse gagne son indépendance, Danse d’expression et Tanztheater : la force du geste ou encore La danse comme art contemporain.

Selon les époques, la danse a intégré la dimension narrative (panneaux « Le ballet d’action », « Giselle »), l’a rejetée (« Théâtre de l’abstraction » « Merce Cunningham ») ou l’a déconstruite (« La danse comme art contemporain »). L’abstraction est, en revanche, une notion récente, apparue au début du XXe siècle dans l’histoire de l’art. Elle remet en question les modalités de la représentation, en refusant de restituer le visible pour s’attacher aux éléments offerts à la perception (formes, lignes, matières, couleurs, espace, temps).

A découvrir !


Demalenmaux

La Compagnie Commun-Instant propose le mardi 27 mai à 12h à la bibliothèque et dans le hall du bâtiment sud, Demalenmaux, un spectacle de danse.

Les conséquences de la guerre de 14 /18, l’humanité des êtres détruits par la guerre. Le quotidien des soldats de retour de la guerre est ponctué de souffrance liée à la mémoire traumatique, le passé de victime est un enfer, ils vivent en état de guerre permanente. Des mécanismes psychologiques et neurologiques entraînent une déconnexion du circuit de réponse au stress. Des souvenirs intrusifs sont récurrents et provoquent des troubles. En savoir plus…

Avec les danseurs Zuzana Aviotte et Ismaël Bouadar, sur une chorégraphie de Jean-Pierre Aviotte.

Zuzana Aviotte est née en 1978 à Fridek Mistek (République Tchèque). Elle danse depuis plusieurs années pour la  Cie Commun-Instant.
Voici quelques uns des derniers spectacles auxquels elle a participé :
– Novembre 2013 création «Demalenmaux » lʼAutre Scène du Grand Avignon Cie Commun-Instant
– Octobre 2012 création « Histoire de Vie » lʼAutre Scène du Grand Avignon Cie Commun-Instant
– Mai 2012 création « Carmina Burana » Espace Bardi Vedène Commun-Instant
– Octobre 2011 création « De la Boca au Bronx » Espace Bardi Vedène Commun-Instant

Ismaël Bouadar a été formé au Conservatoire National d’Avignon. Il a intégré en 2010 la  Cie Commun-Instant.

Jean-Pierre Aviotte est un passionné du mouvement : il pratique très tôt les sports extrêmes et tout particulièrement les sports de glisse, il rejoint pendant plusieurs années l’équipe de France de ski nautique, remporte plusieurs titres de champion de France, il remporte une médaille d’or par équipe au championnat d’Europe. La magie d’un spectacle de danse le conduit vers cet art. Il débute la danse à l’âge de 10 ans au conservatoire de Nice, passe dans les écoles à Cannes, Paris, New York. Nommé danseur étoile en 1983, sa carrière est internationale : en 1996 il prend la direction artistique de la Laterna Magika de Prague au côté du Professeur Svoboda, inventeur du concept de l’image totale (1957). Jean-Pierre Aviotte se spécialise dans la conception de spectacles qui utilisent l’image scénographique. Il est le fondateur de la Cie Commun-Instant.

 

La danse en 10 dates

Demain, mercredi 23 octobre à 19h, Sport Campus Avignon organise, dans le cadre d’un partenariat avec le CDC-Les Hivernales, une rencontre autour du document vidéo “la danse en 10 dates”.

Dix dates ont été retenues, de la révolution industrielle à nos jours, considérées comme porteuses de récits liés à l’histoire de la danse. Bien qu’elles ne puissent rendre compte d’une mémoire exhaustive, ces dix dates permettent de baliser quelques événements importants où la grande histoire des hommes croise celle de la danse.
En effet, ces courants témoignent des grandes avancées culturelles ou industrielles des sociétés successives. A travers cette évolution de la captation, de l’image vidéo, voire cinématographique, nous suivons une mythologie des corps, traversant l’imaginaire et le temps, dans lesquels ils s’inscrivent.
Ensemble, nous visionnerons les extraits et les commenterons tour à tour, l’objectif étant d’échanger autour de ces images variées.

La Bibliothèque a également été partenaire du CDC-Les Hivernales au début de cette année 2013, lors de la manifestation culturelle Danses qui avait rencontré un vif succès.

Une rencontre à ne pas manquer !

Zoom sur Vaslav Nijinski, le danseur des Ballets russes

“Figure emblématique de son art, le danseur et chorégraphe polonais Vaslav Fomitch Nijinski a révélé au cours de sa brève et fulgurante carrière (1907-1919) un génie singulier dont le rayonnement international, l’originalité et le charisme demeureront légendaires.
Doté d’aptitudes physiques exceptionnelles, il s’est distingué par sa virtuosité et sa prodigieuse faculté d’envol. Timide et secret à la ville, il a déployé sur scène une présence fascinante qui, jointe à une remarquable faculté de métamorphose, lui permit de créer et d’interpréter de façon mémorable des rôles variés.
Issu de l’école classique franco-russe, il en a renouvelé le langage et bouleversé les codes en élaborant des chefs-d’œuvre qui furent d’abord objets de scandale avant de devenir des références obligées de l’art du xxe siècle : Prélude à l’après-midi d’un faune (musique de Claude Debussy, décor de Léon Bakst, 1912) puis Le Sacre du printemps (musique d’Igor Stravinski, décor de Nicolas Roerich, 1913).
Sa brutale rupture, en 1913, avec son protecteur et ami Diaghilev et la longue épreuve de la Première Guerre mondiale plongèrent prématurément cet artiste affectivement très vulnérable dans une profonde dépression, dont témoignent ses bouleversants Cahiers, rédigés en 1919. En dépit de tentatives multiples, aucun des soins prodigués assidûment ne parvient, jusqu’à son décès en 1950, à le libérer de son désordre intérieur.”

Extrait de l’article de Marie-Françoise Christout, « Nijinski Vaslav – (1889-1950) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 4 juin 2013. URL : http://www.universalis-edu.com/encyclopedie/vaslav-nijinski/

Vous pouvez découvrir ce grand danseur sur la plupart des panneaux de l’exposition Danses.

Centenaire du sacre du printemps sur arte.fr

 

Sur Arte.fr, rediffusion de l’incontournable chef-d’oeuvre de Igor Stravinsky “Le sacre du printemps” dans sa version originale de 1913 au Théâtre des Champs Elysées, le 29 mai 2013. En 1913, dans le même lieu, la chorégraphie de Vaslav  Nijinsky pulvérise  les codes du ballet classique en 30mn de représentation. Le 29 mai 2013 marque aussi le centenaire de la première programmation au Théâtre des Champs Elysées, lieu phare de la création artistique.

Lors de sa première représentation du 29 mai 1913, le sacre du printemps fait scandale pour devenir ensuite un des monuments de l’histoire de la danse. La musique alliée à la danse célèbrent le pouvoir créateur de la nature traduit par des rythmes rituels ancestraux qui bousculent l’oreille du public de l’époque, habitué à écouter Mozart.

Ballet dans sa version originale de 1913 suivi d’une version contemporaine chorégraphiée par Sasha Walzt.

Graines d’étoiles

© Schuch Productions

C’était il y a 300 ans. Le 11 janvier 1713, Louis XIV signait le décret posant les fondements de l’école française de danse…
A cette occasion, Arte diffuse les dimanches 21 et 28 avril à 16h20, “Graines d’étoiles”, une chronique documentaire écrite et réalisée par Françoise Marie qui vous fera partager la vie des “petits rats”. Si vous avez loupé l’épisode d’hier, pas de panique, Arte rediffuse l’émission sur son site : http://www.arte.tv/guide/fr/045931-001/graines-d-etoiles-1-6autoplay=1
Au fait, aux mois de juin et juillet la BU remonte l’exposition Les Ballets Russes et la modernité !

“Danses” : rencontre avec Céline Bréant

Dans le cadre de la manifestation culturelle “Danses”, la Bibliothèque Universitaire vous invite à une rencontre, jeudi 28 février à 14h, avec Céline Bréant, directrice du CDC Danse à Lille – Roubaix.
Céline Bréant a également été directrice de programmation du CDC – Les Hivernales, en charge de la coordination du réseau Trans Danse Europe. Une exposition, retraçant la première édition de Trans Danse Europe en 2000, est actuellement présentée à la bibliothèque Centrale. A visiter jusqu’au vendredi 1er mars.

Polina

A l’occasion de la manifestation culturelle “Danses” qui se termine ce vendredi, coup de projecteur sur la BD Polina de Bastien Vivès, qui a obtenu le Grand prix de la critique BD 2012 et le dBD Awards 2012 du meilleur dessin.
Ce one shot graphiquement très réussi raconte l’histoire de Polina Oulinov, petit rat qui intègre à l’âge de six ans l’académie de danse classique de Nikita Bojinski, un danseur célèbre aussi talentueux que redouté. Polina, d’abord enfant puis adolescente, fait ainsi l’apprentissage de la rigueur, de la discipline, du dépassement de soi. 
Un très bel album sur la danse, “un art [qui] ne s’apprend pas” comme le dit Bojinski en guise de paroles de bienvenue aux jeunes prétendantes du corps de ballet.
A découvrir dans l’Espace BD de la BU, cote : BD VIV.

Danses

Tamara Karsavina dans « Les Sylphides » 1909 / Photo Bert - BNF/BMO

Du  4 février au 1er mars 2013, la Bibliothèque Universitaire propose “Danses”, une grande manifestation culturelle réalisée en partenariat avec le Théâtre du Capitole et les Hivernales.
Vous pourrez découvrir :
> Les Ballets Russes et la modernité, exposition mise à disposition par le Théâtre du Capitole de Toulouse, qui retrace l’histoire en images (photographies d’époque) de la célèbre compagnie, créée en 1907 par Serge de Diaghilev.
> Les ballets du Capitole, qui présente des photographies des dernières productions du Ballet du Capitole.
> Trans danse Europe, qui propose un voyage photographique dans la danse contemporaine en Europe.

 Vous trouverez également une sélection d’ouvrages, d’articles de presse et de films. Des vidéoprojections sont organisées tout au long de l’exposition : pour découvrir le programme, rendez-vous à la vidéothèque.

Plus d’infos sur le site de la Bibliothèque.