La publication scientifique : Du papier au numérique & Le temps des dérives

Pascal Guitton, professeur à l’Université de Bordeaux et directeur de recherche à l’INRIA, vient de publier sur le Blog “Binaire – l’informatique : la science au coeur du numérique” du journal Le Monde, une série de deux articles portant sur la publication scientifique.

Le premier, intitulé “Du papier au numérique”, présente à grands traits les caractéristiques de la publication scientifique et les principales évolutions qu’elle a connues depuis les origines.

La publication scientifique : du papier au numérique

Le deuxième, “Le temps des dérives”, traite des problématiques liées à la concentration de cette activité éditoriale aux mains d’une poignée d’acteurs, du passage au numérique et de la recherche de nouveaux modèles économiques par les communautés de chercheurs avec la mise en place de l’Open Access.

La publication scientifique : le temps des dérives

La propriété intellectuelle constitue-t-elle un obstacle à l’accès à la culture et à la science ?

Un rapport du Haut-Commissariat aux droits de l’homme intitulé “Nouvelle approche thématique : l’impact des régimes de propriété intellectuelle sur la jouissance du droit à la science et à la culture” vient d’être officiellement déposé aux Nations Unies.

“La Rapporteuse spéciale (Farida Shaheed) examine la législation et les politiques en matière de droit d’auteur sous l’angle du droit à la science et à la culture, en mettant l’accent à la fois sur la nécessité de protéger le droit d’auteur et de développer les possibilités de participation à la vie culturelle”.

Après un examen critique de la législation sur la propriété intellectuelle, elle formule un ensemble de recommandations visant à promouvoir l’accès aux œuvres culturelles et scientifiques, notamment en incitant à accroître les exceptions et limitations aux droits d’auteur et en encourageant le recours aux licences libres telles que les Creative Commons.

Pour ce qui concerne les établissements d’enseignement supérieur et de recherche, la Recommandation 113 stipule : “Les universités publiques et privées, ainsi que les institutions publiques de recherche devraient adopter des politiques en vue de promouvoir le libre accès aux travaux de recherche, documents et données ayant fait l’objet d’une publication, sur la base d’un système ouvert et équitable, notamment grâce à l’utilisation de licences Creative Commons”.

Lien vers le texte intégral du rapport

Sur le même sujet, paru le vendredi 13 mars sur le site Actualitté

Open access week 2014

“La semaine internationale de l’Open Access (Open Access Week) se déroulera en France du 13 au 26 octobre 2014. Le libre accès (ou Open Access) est un mouvement qui vise à la diffusion la plus rapide possible de la connaissance scientifique. Il cherche à s’affranchir des barrières juridiques, financières et techniques pour rendre toute production issue d’un travail de recherche accessible à tous gratuitement.

Pour sa 7e édition, le thème retenu est « Generation Open ! ». L’Open Access Week 2014 s’adresse plus particulièrement aux doctorants et jeunes chercheurs dans le but de promouvoir auprès d’eux le libre accès et de les inciter à publier en Open Access. Dans toute la France, 20 villes sont concernées, une trentaine d’établissements partenaires mettent en place de nombreux événements : conférences sur les enjeux de l’Open Access, ateliers de dépôt de publication dans les archives ouvertes, petits déjeuners de découverte du libre accès, etc. Le programme est disponible sur le site consacré à l’événement.”

Lire la suite